Gustave Courbet > Expositions

Exposition Gustave Courbet aux Galeries nationales du Grand Palais

(1/1)

Llorenç:
Exposition Gustave Courbet aux Galeries nationales du Grand Palais du 13 octobre 2007 au 28 janvier 2008
Avant d'?tre pr?sent?e en 2008 au Metropolitan Museum de New-York et au Mus?e Fabre de Montpellier, l'exposition consacr?e ? Gustave Courbet (1819-1877) que le public pourra d?couvrir au Grand Palais ? partir du 13 octobre, fait ?cho ? la derni?re grande r?trospective organis?e ? Paris il y a d?j? trente ans. La publication en 1992 de la correspondance de l'artiste et l'?tude des rapports entre son oeuvre et la photographie ont permis depuis d'enrichir de mani?re significative la connaissance de celui qui appara?t aujourd'hui comme l'un des artistes majeurs du XIXe si?cle. Cent vingt peintures ? dont l' Atelier d'artiste et l'Enterrement ? Ornans exceptionnellement d?plac?s depuis le Mus?e d'Orsay ? une trentaine d'?uvres graphiques et une soixantaine de photographies permettront des rapprochements et des confrontations qui ne manqueront pas d'enrichir notre connaissance du peintre de la Cribleuse de bl? du Mus?e de Nantes et de la Rencontre (le c?l?bre Bonjour Monsieur Courbet) conserv?e au mus?e r?cemment r?nov? de Montpellier. Avec Jules Vall?s, la post?rit? a retenu de Courbet l'artiste r?volutionnaire, le communard accus? d'avoir fait abattre la Colonne Vend?me, celui ? qui a travers? les grands courants, plong? dans l'oc?an des foules et entendu battre comme des coups de canon le coeur d'un peuple. ? mais celui qui mourut dans son exil suisse fut aussi un fondateur d'?cole qui a ouvert ? la peinture de nouveaux horizons.

Conf?rence de St?phane Gu?gan sur l'exposition le 18 octobre ? 16h
Le site de l'exposition
Mais aussi
Ce que Zola ?crivait ? propos de Courbet par les Cahiers Naturalistes

lacompagniedesmimes:


http://theatre.des.sources.free.fr/download/courbet-dossier-presse.pdf
Contact presse
Philippe Cormery, 06.61.02.92.47
theatre.des.sources@free.fr
http://theatre.des.sources.free.fr

? Laissez-moi terminer mon existence libre ! Quand je
serai mort, il faudra qu?on dise de moi : Celui-l? n?a ja-
mais appartenu ? aucune ?cole, ? aucune ?glise, ? au-
cune institution, ? aucune acad?mie, surtout ? aucun r?-
gime, si ce n?est celui de la libert?. ?

Correspondance de Courbet, 23 juin 1870

< Pierre : Madame, nous sommes au 19? si?cle, le monde moderne d?ferle ? paris un peu plus chaque jour. La presse prend une ampleur incroyable. M Courbet est tr?s populaire ? Paris, ses tableaux font la une des journaux. Vous le connaissez  mieux que moi. Il provoque, s?attire les pol?miques, les critiques se d?cha?nent. En un mot : il fait parler de lui jour et nuit. Pas un d?ner ? paris o? Courbet n?est pas le sujet de tous les d?bats les plus enrag?s >.
...
< Pierre : la laideur ignoble des p?cores qui vivent comme des petites b?tes n?a pas ? ?tre peinte au m?me titre que les sc?nes glorieuses qui constituent l?histoire de l?Empire et de son rapport au divin.>

Bien cordialement Herv? Demet
Herv? Demet  www.lacompagniedesmimes.fr
0381884116

daryy:
Pierre : Madame, nous sommes au 19éme siècle, le monde moderne déferle à paris un peu plus chaque jour. La presse prend une ampleur incroyable. M Courbet est trés populaire à Paris, ses tableaux font la une des journaux. Vous le connaissez  mieux que moi. Il provoque, s'attire les polémiques, les critiques se déchainent. En un mot : il fait parler de lui jour et nuit. Pas un diner à paris où Courbet n'est pas le sujet de tous les débats les plus enragés >.

Navigation

[0] Index des messages

Utiliser la version classique